Adresse email: Mot de passe: Mot de passe oublié ?   

Afrocongo Actus !

Archives des actualités

RDC-Elections

22/10/2011 - commentaires 9 commentaires

 

Le 28 novembre prochain, des élections générales sont prévues en République démocratique du Congo (RDC). Un scrutin à tour unique qui se tiendra en même temps que les législatives. Pour la présidentielle - 11 candidats dont le chef de l'Etat sortant Joseph Kabila

Kabila entre en campagne

Alors que la campagne officielle démarre le 28 octobre, le président sortant, Joseph Kabila, candidat à sa succession a donné sa première conférence de presse. 

Pour sa première conférence de presse depuis 2 ans, Joseph Kabila est apparu très confiant quand à sa réélection à la tête de la République démocratique du Congo (RDC). Le président congolais a affirmé être "sûr et certain" de ne pas perdre le scrutin, mais qu'il laisserait la place en cas de défaite. La campagne électorale est donc lancée.

Déclinant les grandes lignes de son programme s'il était réélu, il s'est engagé à faire du pays "un pôle d'intelligence et de savoir faire, un vivier de la nouvelle citoyenneté et de la classe moyenne, un grenier agricole, une puissance énergétique, un pôle économique et industriel, une terre de paix et de mieux-être, une puissance régionale au coeur de l'Afrique". "Nous entendons faire de l'éducation de la formation à la citoyenneté la première de nos priorités", a-t-il déclaré, en évoquant notamment "la formation aux valeurs républicaines et morales".


Tshisekedi refuse de signer le code de bonne conduite 

M. Tshisekedi, 79 ans, opposant historique au Maréchal Mobutu.Il est l'un des trois candidats de l'opposition à la magistrature suprême

L'opposant historique en République démocratique du Congo (RDC), Etienne Tshisekedi a déclaré samedi que son parti "ne peut pas" signer le code de bonne conduite de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), notamment parce que certains de ses militants sont "encore en prison".

"On ne peut pas signer de papier pareil quand tout le monde sait que les combattants de l'UDPS, il y en a encore prison",

Le code de bonne conduite appelle les candidats aux élections présidentielle et législatives du 28 novembre -- les deux à un seul tour -- à respecter les règles du jeu démocratiques durant tout le processus électoral. Le texte devait être signé au plus tard le 6 août, mais la Céni a reporté la date limite au 10 août.

 

En signant le code de bonne conduite électoral, Vital Kamerhe vient de passer un cap important dans sa candidature à la magistrature suprême

Vital Kamerhe, ex-président de l'Assemblée nationale entré dans l'opposition mi-2010 en créant l'Union pour la nation congolaise (UNC).Vital Kamerhe (UNC), candidat à la prochaine élection présidentielle de République démocratique du Congo (RDC) vient de signer le code de bonne conduite proposé par la Commission électorale (CENI). En acceptant les règles fixées par la CENI, le candidat de l'UNC vient sans doute d'abandonner l'idée de se désister pour un autre candidat d'opposition. A 1 mois du scrutin, Vital kamerhe semble déterminé à maintenir sa candidature coûte que coûte.

Vital Kamerhe est bien décidé à maintenir sa candidature. Il n'y a donc plus aucune chance d'assister au désistement de Vital Kamerhe pour un autre candidat de l'opposition, que ce soit Etienne Tshisekedi (UDP) ou Léon Kengo (UFC). Adieu donc au candidat unique. Pendant plusieurs mois, les leaders de l'opposition ont joué au chat et à la souris, sans jamais trouver de terrain d'entente, si ce n'est le partage des postes une fois au pouvoir. Trop de différences opposent Kamerhe, Tshisekedi et Kengo : l'âge, le parcours, l'idéologie, le programme, les réseaux, la diaspora, les guerres multiples, l'influence des pays voisins… Difficile donc dans ces conditions de s'accorder.


LE REVEREND JEAN PAUL MOKA (Mouvement bleu)

Le Révérend  Jean-Paul Moka est un chef de file de l'opposition congolaise à Kabila. Il a étudié à l'Institut Saint-Louis, l'Université St. Andrews (Ecosse), l'Université de Harvard (Cambridge, Massachusetts, USA) et est diplômé de HENAC (Belgique)

Pendant la première guerre congolaise, le pasteur Moka a été désigné comme médiateur par les dirigeants de toutes les factions politiques (en dehors de Kabila), et il a joué un rôle clé dans l'amélioration du processus qui a conduit à des «Accords de paix de Sun City" signée par de nombreuses des parties au conflit le 19 avril 2002 après 19 mois de négociation.Inspiration de Moka à courir pour le président de la République démocratique du Congo a ses racines dans son dévouement à la paix et la vraie démocratie au Congo, qui a été donné forme dans le "Mouvement Psaume XXIII" ("P23"), un important mouvement politique et des droits civiques au Congo, créé et dirigé par le pasteur Moka depuis août 2003. Le Mouvement P23 n'est pas une confession religieuse ou un parti politique, mais plutôt un effort de grande envergure visant à former et éduquer la population persécutée et frappées par la pauvreté au Congo, et de gagner par des moyens pacifiques de leur revendication légitime à l'alimentation, l'éducation, les soins de santé et les droits de l'homme. Les membres du P23 viennent des quatre coins du monde, unis par des valeurs communes d'établir la paix, la démocratie et de prospérité pour toutes les nations, y compris au Congo.

 

N’ayant pas manqué de rappeler le sacrifice de Lumumba, pour lequel il déposa plainte contre la Belgique le 29 juin 2001 au tribunal de grande instance de Kinshasa, celui-là même qui a donné sa vie pour l’indépendance réelle de son pays, Jean-Paul Moka n’a pas voulu faire des promesses durant toute sa campagne. Car, dit-il, 50 ans de  promesses n’ont eu pour résultat qu’un zero pointé à l’affichage. Par contre, il fait deux engagements   «La création d’un tribunal pénal international ajusté d’une commission paix ,justice et réconciliation fonctionnelle pour la RDC ainsi que la commission anti -corruption la plus puissante de toute l’histoire de l’afrique », forme la plus légitime et vraie pour l’épanouissement du citoyen. Le Congo a besoin d’espoir, de changement et d’un leader démocrate ; bref d’une personne visionnaire.

 

 

Ni derrière Tshisekedi, ni derrière Kengo ou Kamerhe, Oscar Kashala ira jusqu'au bout!

président national de l’Union pour la Reconstruction du Congo (UREC).

Candidat à l’élection présidentielle de 2006 en RDC, Oscar Kashala avait occupé la cinquième place au premier tour. Il s’est allié, au deuxième tour, à Jean-Pierre Bemba qui a fait un score de 42%. Depuis lors, Oscar Kashala est rentré aux Etats-Uni où il réside.

A 7 jours du début de la campagne électorale, Oscar Kashala, le candidat n°6 à la présidentielle du 28 novembre prochain brise, enfin, le silence depuis son come-back au pays de ses ancêtres. Après une expérience malheureuse en 2006, Kashala Oscar revient en force, cette fois-ci, non pas avec une formule magique mais bien plus avec un plan stratégique de campagne qu’il a, de justesse, évité de dévoiler à l’avance hier, jeudi 20 octobre 2011, devant les professionnels des médias.

D’autant plus qu’il est plus que déterminé à aller jusqu’au bout avec sa candidature. Bien que disposé à travailler avec tout le monde pour l’intérêt du pays, Kashala Lukumuena n’est pas, à ce stade, derrière quelqu’un. Est-ce une tactique ou voudrait-il que les autres se rangent derrière lui ? Le suspense reste entier. De toutes les façons, les jours restant comptés, l’on en saura davantage dans peu de temps. Du fond de lui-même, cependant, le Président de l’Urec exhorte les congolais à apprendre à se départir de leurs couleurs politiques lorsqu’il faut parler de questions essentielles de la nation. Autrement, pour lui, étant donné que l’on va en politique pour servir la nation, il faut, pour la sauvegarde des intérêts communs, oublier que l’on est du parti X ou Y.

 

L'UE dépêchera 147 observateurs

L’Union européenne enverra une mission d’observation électorale (MOE-UE) à l’occasion des élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo (RDC). La mission sera composée de 147 observateurs et évaluera les préparatifs pré-électoraux et la campagne électorale sur l’ensemble du territoire. L'UE observera le scrutin, ainsi que le dépouillement, la publication des résultats et les procédures de dépôt de plaintes.



la fumée - 28/11/2011 11:46  
Dieu noua donné la force,les yeux et l\'intelligence,nous sommes capable de faire mieux.AIMONS NOTRE BELLE RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Tabilly - 26/11/2011 23:46  
La R.D.C. a besoin d\'un president sans passe\'notoire. Que Dieu Benisse la R.D.C.

chanta - 25/11/2011 05:06  
DEBOUT CONGOLAIS, nous devons lutter jeunes et vieux pour que nous ayons un pays de droit pour lequel nous pourrions etre fier de pr/senter ou faire visiter a nos amis. Arretons le sala nanu yo moko pe nzambe ako bakissa. il nous faut un Congolais de sang dans ce pays la seulement il servira ce pays avec amour.







ir.joseph buatu - 14/11/2011 19:56  
noappus voulons un president avec coeur,qui arrivera a penser au congo et aux congolais qui ont besoins de vivre chez eux avec un minimum de vivre mais avec respect,dignite\'et apprendre des droits civiques[payer son impot,taxe de circullation,ses soins de sante\',par le premier devoir de ce president et son futur gouvernement de ceer les emplois,le travail nous permettra a accomplir doucement ses taches,que celui qui sera capable gagne.

Charles luyeye - 14/11/2011 10:12  
le Congo R.D c\'est un pays choisie par Dieu, lui seul va diriger la RDC à travers sont serviteur qu\'il va désigné.

WILLEMA - 03/11/2011 10:19  
Dans un pays dont le pouvoir politique est dicté et géré par des intérêts économiques étrangers, un pays où le sens de l\'Etat fait defaut dans le chef de ses dirigeants, un pays dominés par l\'économie informelle et où règne un sens élévé d\'opportunisme et d\'egoisme et un taux considerable d\'analphabetisme, les éléctions n\'y peuvent jamais être transparentes ou objectives.

Jay - 02/11/2011 22:11  
Ces elections seront tres bien remportees par Vital Kamerhe.

Balinga, balinga te, Kamere Preseident.

Dr. Jay

Lucien KAWEL - 26/10/2011 12:13  
...\"un pôle d\'intelligence et de savoir faire,une terre de paix et de mieux-être,\"la formation aux valeurs républicaines et morales\"... Les dires sont toujours simples que les actes; j\'suis de la RDCongo mon pays, la prise de la conscience, le partage de nos valeurs et l\'amour de ce beau pays nous manque , nous congolais.

djihad muyisa - 24/10/2011 12:46  
cher congolais!!! votons utile


A lire avant de commenter ! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants.

Commentez pour enrichir
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés.

Respectez vos interlocuteurs
Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot : le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous.

Adresse email et IP
Pour des raisons de sécurité vos adresses email et IP sont enregistrées. Elles ne seront jamais affichée sur ce site mais pourront servir à identifier les auteurs de commentaires abusifs.